tizianocavigliablog
Archivista delle cose strane.

E' una crisi del debito pubblico non dell'euro 02.08.11

Il punto di vista del presidente Van Rompuy sulla crisi finanziaria europea.

il est impératif de garder à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'une crise de l'euro. Depuis la crise financière de 2008, tous les pays développés font face à un accroissement de la dette publique. Etant donné l'interdépendance de leurs économies, comme nous l'avons clairement vu par nous-mêmes dans l'UE, il est dans l'intérêt de tous que chaque pays trouve une solution à ce fardeau, adaptée à ses propres besoins, qui aura un effet direct sur les emplois et la croissance dans les années à venir.

La croissance économique a redémarré en Europe et se situe en moyenne à 2,5 % dans les Etats d'Europe de l'Ouest. Les pays participant à des programmes de prêt retrouveront le chemin de la croissance en 2012. Dès que les consommateurs et les entreprises verront que les niveaux d'endettement et les déficits baissent, cela aura un effet positif supplémentaire qui sera de nature à stimuler la confiance des consommateurs et les investissements des entreprises. Cette situation sera avantageuse pour tout le monde.